Currently set to Index
Currently set to Follow
  /  CITY   /  Voyage en Europe : où faire la fête ? #4 Londres

Voyage en Europe : où faire la fête ? #4 Londres

Après avoir visité Amsterdam, Berlin et Barcelone, what else ? Insane Trip vous propose de prendre le large, direction Londres !

Peu importe le moyen de transport que vous utiliserez, la capitale anglaise est à deux pas de chez vous. Et si vous voulez pouvoir profiter du beau temps, la meilleure période pour partir est située entre mai et septembre.

Tower Bridge

Patrimoine

C’est parti pour une immersion culturelle dans la ville-monde par excellence. Mais commençons la journée en douceur en flânant au cœur de la cité et de ses bâtiments historiques. De bon matin, vous pourrez aller faire un tour au Borough Market, l’un des plus grands et plus anciens marchés alimentaires au monde.

Bifurquez le long de la Tamise pour visiter la Cathédrale de Southwark. Et bien sûr, n’oubliez pas le Tower Bridge, monument incontournable de la ville. Sans conteste, Londres est l’une des capitales où les lieux à découvrir sont legion : Covent garden, Palais de Buckingham, Abbaye de Westminster, London Eye, Musée Madame Tussauds, vous aurez l’embarras du choix.

Big Ben

Et si vous aimez l’insolite, un détour s’impose par The Making of Harry Potter, dont l’exposition se situe dans les locaux de la Warner Bros ! En résumé, n’hésitez pas à planifier un voyage de plusieurs jours pour en voir le maximum.

Food

À présent que votre esprit est rempli de nouveaux savoirs et d’images de grandeur, relâchez la pression. Si vous voulez commencer par manger un morceau, ce ne sont pas les spots qui manquent. 

Du côté de Mayfair, le Sketch est l’un des restaurants les plus réputés. Plusieurs salles et ambiances pour un repas gastronomique ou un afternoon tea. Vous êtes plutôt versés burgers ? La chaîne de fast-foot américaine Shake shack se déploie à travers la ville. Idem pour les fans de sucrés ! Laissez-vous tenter par l’enseigne Doughnut Time, capable de vous concocter des donuts avec toutes les sucreries imaginables en garniture, comme le Kinder Bueno.

Bien sûr, ne manquez surtout pas les traditionnels Fish & Chips. Vous en trouverez à tous les coins de rue !

Fish & Chips du Tate Modern

Soirées

Et maintenant, penchons-nous sur le plus important : faire la fête ! À ce titre, préparez-vous aux folles nuits londoniennes… 😏 Vous aurez l’embarras du choix, selon vos attentes.

Parmi les quartiers les plus branchés, on retrouve Shoreditch, Brick Lane ou Hoxton, situés à l’Est. Bars et clubs y pullulent comme le Café 1001 (qui vend des vinyles) ou le 93 Feet East. La discothèque Trapeze Bar s’articule sur deux étages et s’inspire de la thématique du cirque. Happy hour tous les mercredi et soirée DJs le jeudi ! Si vous êtes plus House, Disco & Techno, rendez-vous le samedi au Xoyo. Attention, l’affluence y est énorme.

East London n’est pas en reste. En mouvement perpétuel, il est prisé des étudiants, puisque c’est là que se tiennent les plus importants événements. Vous y trouverez le Book Club et son sous-sol, où danses Hip-hop et House vous tendront les bras. Le Bussey Building s’est également fait un nom grâce à sa sélection musicale de tous bords, son toit-terrasse l’été et ses soirées théâtre, cinéma et comédie.

Quant à Brixton, quartier caribéén, comment ne pas citer le Brixton 02 Academy, club rock et « black music » où des concerts sont régulièrement donnés. De même, le Jamm vous accueillera dans son club-bar-terrasse.

Quartier de Brixton

Côté discothèque, on citera le Ministry of Sound, référence du clubbing mondial accueillant des DJs internationaux, dans une ancienne gare routière du sud de Londres. Le Boujis est également l’un des clubs les plus fréquentés de South Kensington. Des DJS nationaux et internationaux s’y produisent régulièrement.

Vous trouverez la plus grande variété de musique au Koko, avec sa terrasse donnant vue sur Camden Town. Autre lieu à ne pas manquer, l’Oval Space. En plein cœur d’une usine à gaz désaffectée de Hackney Road, vous pourrez écouter de la « space techno » ou encore du « twisted electro ». Ses 1300 m² de superficie en font l’une des plus impressionnantes boîtes de nuit londoniennes.

Si vous êtes plutôt à la recherche d’un club techno, ne passez pas à côté de The Fabric. Avec ses trois salles situées dans un ancien entrepôt d’emballage de viande, il jouit d’une réputation qui n’est plus à démontrer. 

Tout aussi excentrique, le Bethnal Green Working Men’s Club mêle danse, scène ouverte, cabaret ou encore gaming. Le plus populaire ? Les soirées gays, tout comme dans le quartier de Soho, alternatif et tendance, très prisé de la communauté LGBT+.

Quartier de Soho

Petit plus

Si faire la liste de l’ensemble des lieux où sortir à Londres relèverait de l’utopie, parlons tout de même d’un endroit insolite : le Ballie Ballerson. Moins club que bar à cocktails, c’est plus de 500 m², entourés d’un mur de lumières UV de 70 m de long, qui sont transformés en parc à balles. De quoi retomber en enfance, le temps d’une soirée.

Vous l’aurez compris, s’éclater à Londres est encore moins sorcier qu’il n’y paraît… 🧙🏻‍♂️

Laisser un commentaire